S.N.T.P.C.T.
Adhérent à Euro-MEI - Bruxelles
10 rue de Trétaigne 75018 Paris
Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de
la  Production  Cinématographique  et de  Télévision
Tél. 01 42 55 82 66
Télécopie 01 42 52 56 26


Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr
Syndicat professionnel fondé en 1937
– déclaré sous le N° 7564 –
représentativité du SNTPCT fixée en 2013 par les arrêtés du Ministère du Travail : Production cinématographique et de films publicitaires : 46.36 % / Production audiovisuelle : 32.87 % / Production de films d'animation : 39.71 %
Actions 2007 ()

La grève ?

Le droit de grève ?

Le droit de grève est un droit constitutionnel, un droit dont l’exercice appartient individuellement à chacun des salariés.
Le vote d’une équipe, quel que soit son résultat « pour ou contre », n’est qu’un élément indicatif du nombre de ceux qui se déclarent grévistes et de ceux qui se déclarent non grévistes.
Il va de soi que ce vote s’exerce à bulletin secret.
En aucun cas le résultat majoritaire pour ou contre s’impose à la minorité.

En cas d’une majorité contre la grève, ceux qui se sont prononcés « pour » ont le libre droit, le droit absolu de faire grève, même s’il n’y avait qu’ un seul gréviste.

En cas d’une majorité pour la grève, ceux qui se sont déclarés non grévistes - ce qui est leur libre droit - sont dans une situation où leur contrat de travail se continue sans suspension de son exécution. Ils doivent être présents sur leur lieu de travail. L’employeur doit leur fournir du travail et leur payer leur salaire normalement.
Dans le cas contraire, les non-grévistes sont dans une situation de lock-out, ce qui constitue une faute contractuelle de l’employeur puisqu’elle aboutit à priver le salarié non-gréviste de tout travail et de leur salaire. C’est la loi.


 La grève sur les films ?

Bien sûr, la grève a pour objet de faire pression sur les producteurs. Elle a pour effet la remise en cause du déroulement du plan de travail établi initialement.
Pour certains films plus que pour d’autres, la grève a des effets sur le tournage plus difficiles à différer.
Faut-il souligner que les ouvriers et techniciens ne font pas grève par gaîté de cœur, d’autant que c’est perdre le salaire correspondant à la grève.

Les responsables de cette situation sont les producteurs eux-mêmes et leurs syndicats qui les représentent tous.
À ces producteurs syndiqués ou pas, à eux et à eux seuls, il appartient d’intervenir très vivement auprès des syndicats de producteurs qui les représentent dans la négociation.

Comment les ouvriers et techniciens ne se déclareraient-ils pas en grève ? Comment pourraient-ils accepter que demain leurs salaires soient abaissés de 20 à 30 % ?
Quel ouvrier, quel technicien peut décemment accepter que les salaires correspondant à nos fonctions et qualifications dans la Production cinématographique et qui ont été établis dès 1950 soient aujourd’hui dévalorisés, déqualifiés et abaissés de 20 à 30 % ?

Nos fonctions n’exigent-elles pas la même compétence aujourd’hui qu’hier ?

LE SYNDICAT
   
Revue de presse(Une expression artistique a nulle autre pareille)
    ÉCRAN TOTAL, pour son numéro 1000 paraissant le 11 juin 2014, a décidé de demander à un certain nombre de personnalités, dont le Dél ...

   
Assemblee generale(Resume du programme revendicatif et d action)
    RÉSUMÉ DU PROGRAMME REVENDICATIF ET D’ACTION Adopté à l’unanimité par l’ ...

   
Assemblee generale(Rapport moral)
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 MARS 2013 RAPPORT MORAL LE SYNDICAT : 76 ANS D’EXISTENCE ET D’ACTION&he ...

CINÉMA PUBLICITÉ
   
Texte de la convention(TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU 19 JANVIER 2012)
  CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE SIGNÉ LE 19 JANVIER ...

Réglem… CNC
   
Emploi(UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI )
      Communiqué UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI DANS LA PRODUCTION DES FILMS FRA ...

   
Emploi(Tribune : mettre fin a l'expatriation economique du tournage des films d'initiative francaise)
    Texte sous format pdf   - où le financement des films est assuré par la France, Ce ...

PRODUCTION AUDIOVISUELLE
   
SALAIRES(Les salaires minima conventionnels)
        CONVENTION COLLECTIVE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE TÉL&Eacu ...

TÉLÉVISION
   
Conv Colltve Entreprises techniques (Negociation d'une revalorisation des salaires minima)
Prestation de service pour la Télévision Négociations relatives à la revalorisation des salaires minima   Le Ma ...

Assedic
   
Mission Intermittence 2014(Assurance chomage : contribution aux travaux de mission de concertation "intermittence")
    Assurance-chômage Deuxième contribution du SNTPCT adressée & ...

   
Mission Intermittence 2014(Deuxieme contribution du SNTPCT - Mission de concertation)
        ASSURANCE - CHÔMAGE - MISSION DE CONCERTATION DEUXIEME ...