S.N.T.P.C.T.
Adhérent à Euro-MEI - Bruxelles
10 rue de Trétaigne 75018 Paris
Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de
la  Production  Cinématographique  et de  Télévision
Tél. 01 42 55 82 66
Télécopie 01 42 52 56 26


Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr
Syndicat professionnel fondé en 1937
– déclaré sous le N° 7564 –
représentativité du SNTPCT fixée en 2013 par les arrêtés du Ministère du Travail : Production cinématographique et de films publicitaires : 46.36 % / Production audiovisuelle : 32.87 % / Production de films d'animation : 39.71 %
Conges spectacles ()

Paris, le 31 mars 2008

COMMUNIQUÉ

Les pratiques irrégulières de la Caisse des Congés Spectacles ?
La Fédération du spectacle CGT était parfaitement informée des irrégularités pratiquées par la Caisse et dénoncées par le SNTPCT.
Non à la conclusion du rapport de la Cour des comptes

Les archives ont de la mémoire…

Ci-après, fac-simile du Procès-verbal de la Commission Paritaire de la Caisse des Congés Spectacles de juin 1995 qui atteste parfaitement que la Fédération du spectacle CGT, comme tous les membres siégeant à la Commission, ont été parfaitement informés des irrégularités pratiquées par la Caisse.

Le SNTPCT, représenté par M. Stéphane POZDEREC,
La  Fédération du spectacle CGT, représentée par M. Jean VOIRIN ;

 

Le  SNTPCT a poursuivi son action revendicative, vu d’autant plus la suppression de l’abattement fiscal en 2001 dont bénéficiaient les techniciens sur leur revenu imposable, et a obtenu de la Caisse la cessation de ces pratiques irrégulières.
Quant au protocole transactionnel qui en est résulté, comme dans toute transaction, l’indemnité versée au SNTPCT avait pour objet d’indemniser les efforts de la partie demanderesse pour relever le caractère fautif d’une pratique et de déterminer les sanctions destinées à indemniser le préjudice subi par la partie demanderesse.

La Fédération du Spectacle CGT quant à elle, ayant parfaitement connaissance des irrégularités pratiquées par la Caisse et dénoncées par le représentant du SNTPCT, n’a pas jugé nécessaire d’enjoindre la caisse à mettre fin à ses pratiques irrégulières qui ont perduré.
Enfin, ne peut-on s’étonner que le rapport de la Cour des comptes n’ait signalé, ni la découverte très ancienne par le SNTPCT des pratiques irrégulières de la Caisse et n’ait pas souligné les deux aspects essentiels du protocole querellé : à savoir la cessation des pratiques irrégulières et l’engagement de régulariser la situation des techniciens qui en feraient la demande ?

On est en droit de penser que, sans l’intervention du syndicat, les pratiques irrégulières de la Caisse auraient continué, d’autant que les contrôles effectués par la Cour des comptes en 1999 – 2001, comme ceux de l’ACOSS et de l’URSSAF n’ont rien découvert d’irrégulier.
Pour sa part, le SNTPCT a dûment informé les salariés, d’une part par ses communications publiques, et d’autre part spécifiquement ses adhérents.
Aujourd’hui, le but du rapport de la Cour des comptes apparaît clairement : mettre à profit les abus constatés pour remettre en cause l’existence de la Caisse des congés spectacles.

Non à la remise en cause de l’existence de la Caisse des Congés Spectacles

La majorité des entreprises du secteur voudraient bien que soient remises en cause les dispositions spécifiques du paiement des indemnités congés pour les intermittents par l’intermédiaire de la Caisse des congés. Cela leur permettrait d’économiser plus de 13 % du montant des congés, charges sociales incluses ; soit, rapporté au salaire perçu une économie de 1,70 %.
Cela leur permettrait aussi de pratiquer un gonflement fictif du montant des salaires en additionnant au salaire sur chaque feuille de paie, 10 % de congés.
Le syndicat est catégoriquement opposé à la remise en cause du régime particulier concernant les congés s’appliquant aux intermittents du spectacle. Il demande que le fonctionnement et la gestion de la caisse soient, sous tutelle du Ministère du travail et des partenaires sociaux, revus et norma-lisés en conformité des dispositions légales afin qu’un terme soit mis aux nombreuses irrégularités pratiquées.

Le Conseil syndical

récupérer le texte au format pdf

LE SYNDICAT
   
Revue de presse(Une expression artistique a nulle autre pareille)
    ÉCRAN TOTAL, pour son numéro 1000 paraissant le 11 juin 2014, a décidé de demander à un certain nombre de personnalités, dont le Dél ...

   
Assemblee generale(Resume du programme revendicatif et d action)
    RÉSUMÉ DU PROGRAMME REVENDICATIF ET D’ACTION Adopté à l’unanimité par l’ ...

   
Assemblee generale(Rapport moral)
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 MARS 2013 RAPPORT MORAL LE SYNDICAT : 76 ANS D’EXISTENCE ET D’ACTION&he ...

CINÉMA PUBLICITÉ
   
Salaires(Salaires minima au 1er janvier 2016 ?)
      CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET DE FILMS ...

   
Texte de la convention(TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU 19 JANVIER 2012)
  CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE SIGNÉ LE 19 JANVIER ...

Réglem… CNC
   
Emploi(UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI )
      Communiqué UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI DANS LA PRODUCTION DES FILMS FRA ...

   
Emploi(Tribune : mettre fin a l'expatriation economique du tournage des films d'initiative francaise)
    Texte sous format pdf   - où le financement des films est assuré par la France, Ce ...

PRODUCTION AUDIOVISUELLE
   
SALAIRES(Les salaires minima conventionnels)
        CONVENTION COLLECTIVE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE TÉL&Eacu ...

TÉLÉVISION
   
Conv Colltve Entreprises techniques (Negociation d'une revalorisation des salaires minima)
Prestation de service pour la Télévision Négociations relatives à la revalorisation des salaires minima   Le Ma ...

Assedic
   
Mission Intermittence 2014(Assurance chomage : contribution aux travaux de mission de concertation "intermittence")
    Assurance-chômage Deuxième contribution du SNTPCT adressée & ...

   
Mission Intermittence 2014(Deuxieme contribution du SNTPCT - Mission de concertation)
        ASSURANCE - CHÔMAGE - MISSION DE CONCERTATION DEUXIEME ...