S.N.T.P.C.T.
Adhérent à Euro-MEI - Bruxelles
10 rue de Trétaigne 75018 Paris
Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de
la  Production  Cinématographique  et de  Télévision
Tél. 01 42 55 82 66
Télécopie 01 42 52 56 26


Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr
Syndicat professionnel fondé en 1937
– déclaré sous le N° 7564 –
représentativité du SNTPCT fixée en 2013 par les arrêtés du Ministère du Travail : Production cinématographique et de films publicitaires : 46.36 % / Production audiovisuelle : 32.87 % / Production de films d'animation : 39.71 %
Negociations 2009 ()

Révision de la Convention Collective Nationale de la Production Cinématographique

Le "jeu" des Syndicats des producteurs de la Production Cinématographique a assez duré !

 

Pour notre Syndicat, le SNTPCT, avant le 1er juillet, un premier Accord de révision de la Convention collective nationale de la Production cinématographique doit être conclu.

Cet Accord doit :

Lors de la prochaine réunion en Commission Mixte Paritaire, les 5 syndicats de producteurs doivent soumettre une proposition commune de nouvelles grilles de salaires minima, ainsi que des propositions sur les différents taux de majorations de salaires existant actuellement dans la Convention collective.

Ils veulent obtenir un accord, des conditions de salaire à la baisse.
Sans le moindre complexe, sans la moindre gêne, notamment les représentants du S.P.I., mais aussi de l’A.P.C., répètent l’antienne concernant les films qu’ils appellent « fragiles », c’est-à-dire les films où le producteur n’a pas été à même de réunir le financement nécessaire à leur réalisation, et soulignent que les grilles de salaires minima, les pourcentages de majoration de salaires de la Convention collective nationale de la Production cinématographique sont trop élevés, inapplicables.
Si l’on entend bien : « on n’a pas assez d’argent pour vous payer ! », et c’est aux ouvriers, aux techniciens de se substituer à leur défaillance de producteur en abandonnant une  partie de leurs salaires…
Le film ne peut pas se faire ?
- 20 % sur les salaires (qui représentent en règle générale 20 % du montant des devis des films) diminue le devis du film de 5 %.
Et sans ces 5 % le film ne peut être produit ? Les frais généraux représentent combien ? Sans parler du salaire du producteur…

À chacun son métier, à chacun ses responsabilités.
Les ouvriers et techniciens ne sont pas des producteurs, ni des financiers.
Le métier de producteur, c’est de réunir et de garantir le financement de la production du film et de garantir sa bonne fin.

Parlons des salaires hebdomadaires des ouvriers et des techniciens et des salaires moyens mensuels dans le cadre d’une année.

(ce qui correspond à la durée moyenne de travail des ouvriers et techniciens selon la Caisse des Congés Spectacles),

Cela donne les équivalences suivantes :

FONCTIONS
TECHNICIENS

Salaire hebdomadaire base 39 h.

 

Salaire pour 48h. majorations      (h. s.) incluses

SALAIRE MOYEN MENSUEL SUR LA BASE D’UNE ANNEE

 

 

 

Pour 13 semaines de travail dans une année, la moyenne mensuelle du salaire est :

Pour 20 semaines , la moyenne mensuelle du salaire est :

Habilleuse

728,54 €

 

956,21 €

 

789,25 €

 

1 214,23 €

Tapissière

796,03 €

 

1 044,79 €

 

862,37 €

 

1 326,72 €

Secrétaire de Production

838,95 €

 

1 101,12 €

 

908,86 €

 

1 398,25 €

Costumier

934,07 €

 

1 225,97 €

 

1 011,91 €

 

1 556,78 €

Coiffeur

934,07 €

 

1 225,97 €

 

1 011,91 €

 

1 556,78 €

Maquilleur

934,07 €

 

1 225,97 €

 

1 011,91 €

 

1 556,78 €

2è Assistant Réalisateur

940,17 €

 

1 233,97 €

 

1 018,52 €

 

1 566,95 €

Monteur Adjoint

940,17 €

 

1 233,97 €

 

1 018,52 €

 

1 566,95 €

Régisseur Adjoint

940,17 €

 

1 233,97 €

 

1 018,52 €

 

1 566,95 €

Administ. adjoint (comptable)

940,17 €

 

1 233,97 €

 

1 018,52 €

 

1 566,95 €

2è Assistant Opérateur

940,17 €

 

1 233,97 €

 

1 018,52 €

 

1 566,95 €

Photographe

1 125,39 €

 

1 477,07 €

 

1 219,17 €

 

1 875,65 €

Accessoiriste

1 125,39 €

 

1 477,07 €

 

1 219,17 €

 

1 875,65 €

Assistant du Son

1 130,42 €

 

1 483,68 €

 

1 224,62 €

 

1 884,03 €

Script-Girl

1 160,21 €

 

1 522,78 €

 

1 256,89 €

 

1 933,68 €

2è Assistant Décorateur

1 160,21 €

 

1 522,78 €

 

1 256,89 €

 

1 933,68 €

Peintre d'art, Décor.exécutant

1 160,21 €

 

1 522,78 €

 

1 256,89 €

 

1 933,68 €

Tapissier - Décorateur

1 160,21 €

 

1 522,78 €

 

1 256,89 €

 

1 933,68 €

Chef Costumier

1 160,21 €

 

1 522,78 €

 

1 256,89 €

 

1 933,68 €

Régisseur d'extérieurs

1 160,21 €

 

1 522,78 €

 

1 256,89 €

 

1 933,68 €

Coiffeur - Perruquier

1 160,21 €

 

1 522,78 €

 

1 256,89 €

 

1 933,68 €

Chef Maquilleur

1 169,72 €

 

1 535,26 €

 

1 267,20 €

 

1 949,53 €

1er Assistant Opérateur

1 209,39 €

 

1 587,32 €

 

1 310,17 €

 

2 015,65 €

Administrateur

1 209,39 €

 

1 587,32 €

 

1 310,17 €

 

2 015,65 €

1er Assistant Décorateur

1 274,21 €

 

1 672,40 €

 

1 380,39 €

 

2 123,68 €

Ensemblier

1 274,21 €

 

1 672,40 €

 

1 380,39 €

 

2 123,68 €

Régisseur Général

1 314,57 €

 

1 725,37 €

 

1 424,12 €

 

2 190,95 €

1er Assistant Réalisateur

1 314,57 €

 

1 725,37 €

 

1 424,12 €

 

2 190,95 €

Chef Monteur

1 379,75 €

 

1 810,92 €

 

1 494,73 €

 

2 299,58 €

Cameraman

1 560,12 €

 

2 047,66 €

 

1 690,13 €

 

2 600,20 €

Chef Opérateur du Son

1 726,89 €

 

2 266,54 €

 

1 870,80 €

 

2 878,15 €

Créateur de Costumes

2 418,78 €

 

3 174,65 €

 

2 620,35 €

 

4 031,30 €

Directeur de Production

2 451,28 €

 

3 217,31 €

 

2 655,55 €

 

4 085,47 €

Chef Décorateur

2 451,28 €

 

3 217,31 €

 

2 655,55 €

 

4 085,47 €

Directeur de la Photographie

2 484,66 €

 

3 261,12 €

 

2 691,72 €

 

4 141,10 €

 

FONCTIONS
OUVRIERS

Salaire hebdomadaire base 39 h.

 

Salaire pour 48h. majorations      (h. s.) incluses

SALAIRE MOYEN MENSUEL SUR LA BASE D’UNE ANNEE

 

 

 

(Paris / Région parisienne)

Pour 13 semaines de travail dans une année, la moyenne mensuelle du salaire est :

Pour 20 semaines , la moyenne mensuelle du salaire est :

ÉQUIPE TOURNAGE

 

 

 

 

 

 

 

 

Machiniste - Electricien

841,20 €

 

1 135,62 €

 

911,30 €

 

1 402,00 €

 

Conducteur de Groupe

901,60 €

 

1 217,16 €

 

976,73 €

 

1 502,67 €

 

Sous-chef machiniste

896,80 €

 

1 210,68 €

 

971,53 €

 

1 494,67 €

 

Sous-chef Electricien

896,80 €

 

1 210,68 €

 

971,53 €

 

1 494,67 €

 

Chef machiniste

1 026,80 €

 

1 386,18 €

 

1 112,37 €

 

1 711,33 €

 

Chef électricien

1 026,80 €

 

1 386,18 €

 

1 112,37 €

 

1 711,33 €

 

ÉQUIPE CONSTRUCTION

 

 

 

 

 

 

 

 

Machiniste - Electricien

911,60 €

 

1 230,66 €

 

987,57 €

 

1 519,33 €

 

Peintre

944,80 €

 

1 275,48 €

 

1 023,53 €

 

1 574,67 €

 

Maçon

895,60 €

 

1 209,06 €

 

970,23 €

 

1 492,67 €

 

Menuisier

939,20 €

 

1 267,92 €

 

1 017,47 €

 

1 565,33 €

 

Peintre lettres - Peintre fx-bois

991,60 €

 

1 338,66 €

 

1 074,23 €

 

1 652,67 €

 

Mécanicien - Serrurier

991,60 €

 

1 338,66 €

 

1 074,23 €

 

1 652,67 €

 

Menuisier - Traçeur

991,60 €

 

1 338,66 €

 

1 074,23 €

 

1 652,67 €

 

Staffeur - Conductr de Groupe

991,60 €

 

1 338,66 €

 

1 074,23 €

 

1 652,67 €

 

Toupilleur - Maquettiste

1 059,60 €

 

1 430,46 €

 

1 147,90 €

 

1 766,00 €

 

Sculpteur - Décorateur

1 086,40 €

 

1 466,64 €

 

1 176,93 €

 

1 810,67 €

 

Sous-chef Machiniste

981,60 €

 

1 325,16 €

 

1 063,40 €

 

1 636,00 €

 

Sous-chef Electricien

981,60 €

 

1 325,16 €

 

1 063,40 €

 

1 636,00 €

 

Sous-chef Peintre

981,60 €

 

1 325,16 €

 

1 063,40 €

 

1 636,00 €

 

Ss-chf Menuis, Ss-chf Staffeur

1 055,20 €

 

1 424,52 €

 

1 143,13 €

 

1 758,67 €

 

Chef machiniste Constr°

1 114,40 €

 

1 504,44 €

 

1 207,27 €

 

1 857,33 €

 

Chef électricien constr°

1 114,40 €

 

1 504,44 €

 

1 207,27 €

 

1 857,33 €

 

Chef Peintre

1 114,40 €

 

1 504,44 €

 

1 207,27 €

 

1 857,33 €

 

Chef Menuisier, Chef Staffeur

1 151,60 €

 

1 554,66 €

 

1 247,57 €

 

1 919,33 €

 

Chef Sculpteur

1 151,60 €

 

1 554,66 €

 

1 247,57 €

 

1 919,33 €

 

Chef constructeur

1 335,60 €

 

1 803,06 €

 

1 446,90 €

 

2 226,00 €

 

Ouvriers, techniciens, ne sommes nous pas une profession privilégiée ?
bénéficiant de salaires faramineux ?

Mais il y a aussi les Assedics ?
Mais les  Assedics ne sont pas des salaires !
Et c’est le montant des salaires qui détermine le montant des indemnités Assedic, le nombre de points retraite qui déterminera le montant de celle-ci, comme il détermine aussi le montant des indemnités maternité, maladie, accident du travail…

Il y a vingt ans, les salaires réels étaient en moyenne supérieurs de 20 à 25 % au-dessus des minima.
Ce n’est plus le cas aujourd’hui et les ouvriers et techniciens sont de plus en plus paupérisés.
Aujourd’hui, un grand nombre d’entre eux, ouvriers ou techniciens d’expérience, se trouve contraint de quitter leur métier, ne pouvant plus en vivre.

Nos différents corps de métiers exigent une formation, une expérience, un très haut niveau de qualification qui s’acquièrent sur plusieurs années. Et sont soumis à des périodes d’inactivité entre deux films plus ou moins longues.
Aussi, les discours de certains producteurs sur les films « fragiles » sont indécents (pour rester mesuré).

ÇA SUFFIT !
 
Nous voulons croire que les producteurs et leurs syndicats prendront acte du fait que les ouvriers et techniciens rassemblés dans le syndicat et pris dans leur ensemble n’accepteront pas de régressions de leurs conditions de rémunérations, mais bien au contraire,

Ils demandent une substantielle revalorisation des salaires minima garantis et notamment pour les fonctions du bas de la grille.

Il ne s’agit pas seulement des intérêts salariaux des ouvriers et techniciens, mais des intérêts des producteurs à disposer d’ouvriers et de techniciens hautement qualifiés, aptes à servir au mieux techniquement et artistiquement la réalisation des films.

Il en va de l’intérêt du cinéma français.

 

Paris, le 17 avril 2009

Charger le texte en pdf

LE SYNDICAT
   
Revue de presse(Une expression artistique a nulle autre pareille)
    ÉCRAN TOTAL, pour son numéro 1000 paraissant le 11 juin 2014, a décidé de demander à un certain nombre de personnalités, dont le Dél ...

   
Assemblee generale(Resume du programme revendicatif et d action)
    RÉSUMÉ DU PROGRAMME REVENDICATIF ET D’ACTION Adopté à l’unanimité par l’ ...

   
Assemblee generale(Rapport moral)
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 MARS 2013 RAPPORT MORAL LE SYNDICAT : 76 ANS D’EXISTENCE ET D’ACTION&he ...

CINÉMA PUBLICITÉ
   
Salaires(Salaires minima au 1er janvier 2016 ?)
      CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET DE FILMS ...

   
Texte de la convention(TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU 19 JANVIER 2012)
  CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE SIGNÉ LE 19 JANVIER ...

Réglem… CNC
   
Emploi(UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI )
      Communiqué UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI DANS LA PRODUCTION DES FILMS FRA ...

   
Emploi(Tribune : mettre fin a l'expatriation economique du tournage des films d'initiative francaise)
    Texte sous format pdf   - où le financement des films est assuré par la France, Ce ...

PRODUCTION AUDIOVISUELLE
   
SALAIRES(Les salaires minima conventionnels)
        CONVENTION COLLECTIVE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE TÉL&Eacu ...

TÉLÉVISION
   
Conv Colltve Entreprises techniques (Negociation d'une revalorisation des salaires minima)
Prestation de service pour la Télévision Négociations relatives à la revalorisation des salaires minima   Le Ma ...

Assedic
   
Mission Intermittence 2014(Assurance chomage : contribution aux travaux de mission de concertation "intermittence")
    Assurance-chômage Deuxième contribution du SNTPCT adressée & ...

   
Mission Intermittence 2014(Deuxieme contribution du SNTPCT - Mission de concertation)
        ASSURANCE - CHÔMAGE - MISSION DE CONCERTATION DEUXIEME ...