S.N.T.P.C.T.
Adhérent à Euro-MEI - Bruxelles
10 rue de Trétaigne 75018 Paris
Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de
la  Production  Cinématographique  et de  Télévision
Tél. 01 42 55 82 66
Télécopie 01 42 52 56 26


Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr
Syndicat professionnel fondé en 1937
– déclaré sous le N° 7564 –
représentativité du SNTPCT fixée en 2013 par les arrêtés du Ministère du Travail : Production cinématographique et de films publicitaires : 46.36 % / Production audiovisuelle : 32.87 % / Production de films d'animation : 39.71 %
Animation 2013 (LES GRILLES DE SALAIRES MINIMAS)

LES GRILLES DE SALAIRES MINIMAS (Avenant n°7)

Concernant la grille des fonctions CDI et CDD de droit commun, les niveaux VI, V et IV sont réévalués, au minimum, comme suit :

Catégorie VI : 1450€
Catégorie V : 1500€
Catégorie IV : 1600€

Les autres catégories « non cadre » (IIIB et fonction VI, V et IV déjà au deçà de ces minima) sont réévaluées de 2%.

Les catégories « cadre » sont réévaluées de 1%.

Concernant la grille des fonctions CDD d’usage, les niveaux VI, V et IV sont réévalués, au minimum, comme suit :

Catégorie VI : 73,61€ (pour une journée de 7 heures)
Catégorie V : 76,15€ (pour une journée de 7 heures)
Catégorie IV : 81,23€ (pour une journée de 7 heures)

Ces minima ont été calculés en partant de la rémunération mensuelle sous CDI, en y ajoutant une majoration de 10%, et en ramenant le tout à une base journalière.

Note du SNTPCT :
Cette revendication, que nous avons portée depuis la ratification de la première grille de salaires minimas, s'était jusqu'à présent heurté à un refus du SPFA, a fini par être acceptée.

Les autres catégories « non cadre » (IIIB et fonction VI, V et IV déjà au deçà de ces minima) sont réévaluées de 2%.

Les catégories « cadre » sont réévaluées de 1%.

Commentaires du SNTPCT :
Cet avenant a été signé par la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et FO. Le SNTPCT n’a pas signé ces augmentations, qui sont très insuffisantes, et ne permettent pas, notamment, de rattraper l’érosion qu’ont subis les salaires minimas depuis la ratification de la première grille de salaires en 2004 du fait de l’augmentation du coût de la vie, comme on va le voir dans les grilles ci-dessous.

Vous trouverez ci-dessous les grilles de salaires ratifiées lors de cette négociation :

Ce tableau montre qu’ainsi que nous le dénoncions, ce que contestait le représentant du SPFA, la plupart des minimas ont augmenté moins vite que l’augmentation du coût de la vie, de montants compris entre quelques euros et 24,50€ par jour, ce qui représente une différence de 122,50€ par semaine, ou plus de 530€ sur un salaire mensuel !
(*) Le SNTPCT n'a ratifié aucune de ces grilles de salaires.

 

FONCTION

CAT

14,75%

Min 2012

SPFA 2013

Perdu/jour

SNTPCT 2001

Réalisateur

I

 

179,26 €

181,05 €

 

 

Directeur artistique

I

177,35 €

153,51 €

155,04 €

22,31 €

258,75 €

Directeur d'écriture

I

177,35 €

153,51 €

155,04 €

22,31 €

258,75 €

Chef story-boarder

I

177,35 €

153,51 €

155,04 €

22,31 €

258,75 €

Story-boarder

II

160,04 €

138,05 €

139,43 €

20,61 €

240 €

1er assistant réal

IIIA

135,10 €

118,02 €

119,20 €

15,90 €

185,14 €

Script

IIIB

101,81 €

89,47 €

91,26 €

10,55 €

196,71 €

2éme assistant réal

IV

79,38 €

71,79 €

81,23 €

plus 1,85€

123,28 €

Coordinateur d'écriture

IV

 

71,79 €

81,23 €

 

123,28 €

Assistant dir artistique

IV

 

71,79 €

81,23 €

 

123,28 €

Assistant story-boarder

V

79,38 €

71,79 €

76,15 €

plus 1,85€

123,28 €

 

 

 

 

 

 

 

Directeur de modélisation

I

177,96 €

153,51 €

155,04 €

22,31 €

258,75 €

Chef dessinat d'animation

II

153,63 €

132,90 €

134,23 €

19,40 €

239,83 €

Superv de modélisation

II

150,46 €

129,81 €

131,11 €

19,35 €

239,83 €

Chef modèles couleur

IIIA

131,26 €

113,88 €

115,02 €

16,24 €

239,83 €

Dessinateur d'animation

IIIB

110,10 €

96,76 €

98,69 €

11,41 €

196,71 €

Infog de modélisation

IIIB

110,10 €

96,76 €

98,69 €

11,41 €

196,71 €

Coloriste modèle

IV

89,62 €

78,03 €

81,23 €

8,39 €

106,28 €

Asst dessinateur d'anim

V

79,38 €

71,79 €

76,15 €

3,23 €

123,28 €

Asst infog de modélisation

V

79,38 €

71,79 €

76,15 €

3,23 €

123,28 €

Opérateur digitalisation

VI

73,65 €

68,67 €

73,61 €

0,04 €

116,76 €

 

 

 

 

 

 

 

Directeur Lay-out

I

173,84 €

129,81 €

150,88 €

22,96 €

258,75 €

Chef feuille d'exposition

II

150,46 €

129,81 €

131,11 €

19,35 €

239,83 €

Chef cadreur d'animation

II

 

129,81 €

131,11 €

 

239,83 €

Chef Lay-out

II

150,46 €

114,44 €

131,11 €

19,35 €

239,83 €

Cadreur d'animation

IIIB

131,26 €

107,16 €

116,73 €

14,53 €

196,71 €

Animateur feuille d'expo

IIIB

122,30 €

104,04 €

109,30 €

13,00 €

 

Dessinateur Lay-out

IIIB

118,46 €

96,76 €

106,12 €

12,34 €

196,71 €

Infographiste Lay-out

IIIB

110,78 €

78,03 €

98,69 €

12,09 €

185,14 €

Détecteur d'animation

IV

89,01 €

71,79 €

81,23 €

7,78 €

123,28 €

Asst dessinateur Lay-out

V

79,38 €

71,79 €

76,15 €

3,23 €

123,28 €

Asst infog Lay-out

V

79,38 €

153,51 €

76,15 €

3,23 €

123,28 €

 

 

 

 

 

 

 

Directeur d'animation

I

177,35 €

153,51 €

155,04 €

22,31 €

258,75 €

Chef-animateur

II

159,42 €

138,05 €

139,43 €

19,99 €

220,90 €

Chef-infographiste 2D

II

 

138,05 €

139,43 €

 

239,83 €

Resp des asst-animateurs

II

159,42 €

138,05 €

139,43 €

19,99 €

239,83 €

Chef-assistant

IIIA

130,59 €

114,44 €

115,59 €

15,00 €

185,14 €

Animateur

IIIB

130,59 €

114,44 €

116,73 €

13,86 €

196,71 €

Figurant mocap

IIIB

 

101,96 €

104,00 €

 

 

Infographiste 2D

IIIB

 

101,96 €

104,00 €

 

 

Assistant-animateur

V

106,26 €

92,60 €

94,45 €

11,81 €

169,20 €

Op capture de mouvement

V

91,57 €

80,11 €

81,71 €

9,86 €

 

Opé retouche temps réel

VI

 

89,47 €

91,26 €

 

 

Intervalliste

VI

79,38 €

71,79 €

76,15 €

3,23 €

116,76 €

Assistant infographiste 2D

VI

 

71,79 €

76,15 €

 

116,76 €

Directeur décor

I

167,72 €

145,27 €

146,72 €

21,00 €

258,75 €

Dir rendu et éclairage

I

167,72 €

145,27 €

146,72 €

21,00 €

258,75 €

Chef décorateur

II

150,46 €

129,81 €

131,11 €

19,35 €

239,83 €

Superv rendu et éclairage

II

150,46 €

129,81 €

131,11 €

19,35 €

239,83 €

Matt painter

IIIB

137,66 €

120,69 €

123,10 €

14,56 €

 

Décorateur

IIIB

112,05 €

97,80 €

99,75 €

12,30 €

185,14 €

Infog rendu et éclair

IIIB

106,26 €

92,60 €

94,45 €

11,81 €

169,20 €

Assistant décorateur

V

79,38 €

71,79 €

76,15 €

3,23 €

116,76 €

Asst infog. rend et éclair

V

79,38 €

71,79 €

76,15 €

3,23 €

116,76 €

 

 

 

 

 

 

 

Chef vérif d'animation

IIIA

134,43 €

116,99 €

118,16 €

 

239,83 €

Chef trace colorisation

IIIA

128,03 €

113,88 €

115,02 €

 

185,14 €

Vérificateur d'animation

IIIB

101,81 €

89,47 €

91,26 €

 

169,20 €

Vérificateur trace colo

IV

86,45 €

75,95 €

81,23 €

 

123,28 €

Responsable scan

IV

86,45 €

75,95 €

81,23 €

 

123,28 €

Traceur

V

84,50 €

74,91 €

76,41 €

 

123,28 €

Gouacheur

V

76,21 €

68,67 €

76,15 €

 

116,76 €

Opérateur scan

VI

73,65 €

68,67 €

73,61 €

 

116,76 €

Coloriste

VI

73,65 €

68,67 €

73,61 €

 

116,76 €

 

 

 

 

 

 

 

Directeur compositing

I

167,72 €

145,27 €

146,72 €

21,00 €

 

Chef compositing

II

167,72 €

123,63 €

124,86 €

42,86 €

 

Opérateur compositing

IIIB

101,81 €

89,47 €

91,26 €

10,55 €

 

Asst opérateur compo

V

78,10 €

68,67 €

76,15 €

1,95 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Chef animateur volume

II

159,42 €

138,05 €

139,43 €

19,99 €

239,83 €

Chef décorateur volume

II

140,83 €

121,57 €

122,78 €

18,05 €

239,83 €

Chef opérateur volume

II

140,83 €

121,57 €

122,78 €

18,05 €

239,83 €

Chef plasticien volume

II

140,83 €

121,27 €

122,78 €

18,05 €

239,83 €

Chef accessoiriste vol

IIIA

121,63 €

105,60 €

106,66 €

14,97 €

192,09 €

Chef moulage

IIIA

121,63 €

105,60 €

106,66 €

14,97 €

220,90 €

Animateur volume

IIIB

130,59 €

114,44 €

116,73 €

13,86 €

196,71 €

Décorateur volume

IIIB

106,26 €

92,60 €

94,45 €

11,81 €

169,20 €

Opérateur volume

IIIB

106,26 €

92,60 €

94,45 €

11,81 €

169,20 €

Plasticien volume

IIIB

106,26 €

92,60 €

94,45 €

11,81 €

169,20 €

Accessoiriste volume

IIIB

92,10 €

92,60 €

94,45 €

Plus 2,35€

169,20 €

Technicien efx vol

IIIB

106,26 €

92,60 €

94,45 €

11,81 €

169,20 €

Mouleur volume

IV

89,62 €

78,03 €

81,23 €

8,39 €

123,28 €

Asst animateur volume

IV

89,62 €

78,03 €

81,23 €

8,39 €

123,28 €

Asst déco volume

V

79,38 €

69,71 €

76,15 €

3,23 €

123,28 €

Asst opérateur vol

V

79,38 €

69,71 €

76,15 €

3,23 €

123,28 €

Asst plasticien vol

V

79,38 €

69,71 €

76,15 €

3,23 €

116,76 €

Asst accessoiriste vol

V

79,38 €

69,71 €

76,15 €

3,23 €

116,76 €

Assistant moulage

V

73,65 €

69,71 €

76,15 €

Plus 2,50€

116,76 €

Mécanicien volume

V

73,65 €

68,67 €

76,15 €

Plus 2,50€

106,28 €

 

 

 

 

 

 

 

Dir effets visuels num

I

172,84 €

149,39 €

150,88 €

21,96 €

258,75 €

Superv effets visuels num

II

150,46 €

129,81 €

131,11 €

19,35 €

239,83 €

Infog effets visuels num

IIIB

136,99 €

110,28 €

112,49 €

24,50 €

185,14 €

Asst infog eff visuels num

V

86,45 €

75,95 €

77,47 €

9,00 €

106,28 €

 

 

 

 

 

 

 

Dir techn de post-prod

I

 

127,75 €

129,03 €

 

 

Chef monteur

II

 

190,60 €

192,50 €

 

 

Chef étalonneur num

II

 

127,75 €

129,03 €

 

 

Ingénieur du son

II

 

127,75 €

129,03 €

 

 

Resp techn de post-prod

IIIA

 

113,88 €

115,02 €

 

 

Chef opérateur du son

IIIA

 

113,88 €

115,02 €

 

 

Bruiteur

IIIA

 

118,02 €

119,20 €

 

 

Monteur

IIIB

 

129,01 €

131,59 €

 

 

Etalonneur numérique

IIIB

 

96,76 €

98,69 €

 

 

Assistant monteur

V

 

81,15 €

82,77 €

 

 

Asst étalonneur num

V

 

81,15 €

82,77 €

 

 

Assistant son

V

 

81,15 €

82,77 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Resp d'exploitation

II

134,43 €

116,42 €

117,58 €

16,85 €

 

Adm système et réseaux

II

 

116,42 €

117,58 €

 

 

Superv transf de données

IIIA

134,43 €

116,99 €

118,16 €

16,27 €

 

Superviseur de calculs

IIIA

 

116,99 €

118,16 €

 

 

Techn syst et réseaux

IIIB

 

89,47 €

91,26 €

 

 

Infographiste scripteur

IIIB

 

89,47 €

91,26 €

 

 

Techn de maintenance

IV

 

89,47 €

91,26 €

 

 

Opé transfert de données

IV

101,81 €

89,47 €

91,26 €

10,55 €

 

Gestionnaire de calculs

IV

 

89,47 €

91,26 €

 

 

Asst opé transf données

V

79,38 €

69,71 €

76,15 €

3,23 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Directeur de production

I

170,95 €

147,33 €

148,80 €

22,12 €

258,75 €

Dir technique de prod

II

167,11 €

143,52 €

144,96 €

22,15 €

 

Superviseur

II

152,35 €

131,22 €

132,53 €

19,82 €

220,90 €

Adm de production

IIIA

131,26 €

113,32 €

114,46 €

16,80 €

185,14 €

Chargé de production

IIIA

113,95 €

98,90 €

99,89 €

14,06 €

185,14 €

Comptable de prod

IIIB

101,81 €

89,47 €

91,26 €

10,55 €

169,20 €

Coordinateur de prod

IV

 

80,11 €

81,71 €

 

 

Asst de production

V

73,65 €

68,67 €

76,15 €

Plus 2,5€

106,28 €

CONCLUSION (PROVISOIRE…)

Cette année encore, en raison de la complaisance d’organisations minoritaires, nous n’avons pas pu obtenir la satisfaction de nos revendications, et nous n’avons pas été en mesure d’empêcher de graves reculs de nos conditions de travail.
Pour demain, il faut absolument que nous parvenions à inverser le rapport de force avec nos employeurs.
Pour cela, il nous faut avant tout pour définir notre plate-forme revendicative, établir les grilles de salaires que nous voulons ratifier, et convaincre nos collègues des autres organisations de défendre les mêmes positions que nous. Ce travail nécessite un lourd investissement en temps pour les personnes qui le mènent, des recherches de documents et de références, des compétences juridiques…

Ce temps, ces compétences, ces moyens, le SPFA les a.

Nous, nous devons nous les donner. Comment ?

En étant regroupés dans le syndicat !

En effet, la loi oblige les employeurs d’une même profession comme les salariés à se constituer en syndicats pour représenter et défendre leurs intérêts professionnels, économiques et sociaux collectifs.

Elle réserve aux seules organisations syndicales l’exclusivité de réglementer les conditions collectives de travail, de salaires, de formation, etc. Ainsi, ce n’est que par le syndicat qu’ils constituent que les salariés peuvent négocier et établir des accords avec leurs employeurs.

Se constituer en syndicat :

Le syndicat légifère au nom de tous, il assure la défense des intérêts de tous.

Aujourd'hui moins de 5% des salariés de ce pays sont organisés syndicalement, et la question est souvent posée : Compte tenu de ce faible taux de syndicalisation, les syndicats sont-ils légitimes à nous représenter ?

Ce n'est pourtant pas ainsi que cette question se pose.

Puisque la loi prévoit que seules les organisations syndicales, à l'exclusion de toute autre association, peuvent négocier et définir par voie d'accords avec les organisations patronales ce qui deviendra la loi de la profession, le syndicat est donc l'outil juridique que le législateur a donné aux salariés de tous les secteurs pour réglementer eux-mêmes, comme le prévoit la constitution, leurs professions.

Si les 95% de salariés qui ne sont pas syndiqués, et c'est leur droit, choisissent de ne pas se saisir de cet outil juridique pour défendre leurs conditions économiques et sociales de travail, et se reposent pour cette défense sur la minorité de syndiqués, ils affaiblissent ce nécessaire travail, et cet affaiblissement nuit à tous les salariés, syndiqués ou non.

C’est pourquoi il est pour le moins paradoxal, compte tenu de cet état de fait, de faire peser ce soupçon ou même ce reproche en représentativité sur les 5% de salariés qui eux s'investissent dans la défense des conditions de travail de tous.

En effet, ce n’est pas le moindre des paradoxes : les avantages acquis par le syndicat grâce à l’action de ses seuls membres, grâce aux cotisations qu’ils versent chaque mois pour financer les locaux, rémunérer ses salariés, diffuser l’information, grâce aux risques qu’ils prennent sur le plan professionnel, grâce au temps qu’ils consacrent au syndicat pour siéger dans les institutions dont dépend leur profession, etc..., ces avantages profitent à tous, syndiqués et non syndiqués !

Ils profitent aussi à ceux qui n’ont rien fait pour les obtenir, même pas l’effort financier de contribuer, par leur cotisation, à son existence matérielle. Cette situation, qui n’existe nulle part ailleurs, serait sans doute différente si les avantages acquis par les luttes syndicales ne bénéficiaient qu’aux seuls adhérents !

Nous devrions tous avoir à cœur de participer à l’existence du syndicat, pour structurer notre profession, dans l’intérêt général, et exercer dans les meilleures conditions possibles nos métiers respectifs en fonction de ce que nous aurons décidé.

C’est le nombre d’adhérents qui détermine le poids représentatif du syndicat à l’échelon national comme au niveau des partenaires sociaux. De ce nombre dépendent les moyens financiers dont le syndicat disposera pour faire appel par exemple à un avocat lors des procédures juridiques, pour faire connaître son existence et son action.

On nous dit « On ne vous voit pas assez ! Investissez Internet, les réseaux sociaux »…

C’est vrai, se faire connaître en investissant les réseaux sociaux ou internet, c'est bien, c'est sans doute nécessaire, et même incontournable aujourd'hui.

Mais c'est loin d'être suffisant !

Il ne suffit pas d'avoir le syndicat comme ami sur Facebook, ou d'être informé par Tweeter des infos importantes nous concernant, il faut que chacun se sente concerné, et s'oblige à participer à la vie de son organisation, ne serait-ce qu'en payant sa cotisation. Car même si la gratuité de tout est dans l'air du temps, le syndicat, c'est aussi des permanents à rémunérer, des locaux à entretenir, des frais de photocopies, de courrier, de procédures… Tout cela n'est pas virtuel !

Il faut aussi assister à des réunions, participer à des négociations, siéger dans des institutions où se prennent les décisions qui changeront demain nos conditions de travail et de vie (AFDAS, CNC, Caisses de retraite...)
Certains ne se sentent pas capables de faire ce travail militant, et une partie de ce travail nécessite effectivement des compétences que tout le monde n'a pas. C'est pourquoi le syndicat ne peut pas simplement fonctionner avec des bénévoles, mais doit aussi payer des permanents, parfois s'adjoindre les services de juristes, de conseils ou d'avocats...

Pour cela il a aussi besoin d'adhérents qui paient une cotisation.

En étant adhérent du syndicat, non seulement vous vous donnez les moyens de défendre vous-même vos conditions de travail, mais vous vous donnez le droit de décider vous-même, démocratiquement, des positions que vous voulez voir défendues face à vos employeurs.

Car le Syndicat est aussi un lieu de débat où se confrontent des opinions parfois divergentes, mais d’où émerge nécessairement, à la fin, une position commune. Aucune “ligne politique” préétablie ne nous est imposée, le Syndicat ne nous oblige à rien, sinon à nous mettre d’accord entre nous afin de défendre ensuite ensemble la position que nous avons arrêtée.

 

 

 

LE SYNDICAT
   
Revue de presse(Une expression artistique a nulle autre pareille)
    ÉCRAN TOTAL, pour son numéro 1000 paraissant le 11 juin 2014, a décidé de demander à un certain nombre de personnalités, dont le Dél ...

   
Assemblee generale(Resume du programme revendicatif et d action)
    RÉSUMÉ DU PROGRAMME REVENDICATIF ET D’ACTION Adopté à l’unanimité par l’ ...

   
Assemblee generale(Rapport moral)
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 MARS 2013 RAPPORT MORAL LE SYNDICAT : 76 ANS D’EXISTENCE ET D’ACTION&he ...

CINÉMA PUBLICITÉ
   
Salaires(Salaires minima au 1er aout 2017)
___________________________________   Production cinématographique et Production de films publicitaires SALAIRES MINIMA AU 1ER AOÛT 20 ...

   
Texte de la convention(TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU 19 JANVIER 2012)
  CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE SIGNÉ LE 19 JANVIER ...

Réglem… CNC
   
Emploi(UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI )
      Communiqué UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI DANS LA PRODUCTION DES FILMS FRA ...

   
Emploi(Tribune : mettre fin a l'expatriation economique du tournage des films d'initiative francaise)
    Texte sous format pdf   - où le financement des films est assuré par la France, Ce ...

PRODUCTION AUDIOVISUELLE
   
SALAIRES(Salaires minima conventionnels Production audiovisuelle au 1er aout 2017 )
___________________________________ CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE PRODUCTION DE FILMS DE TÉLÉVISION ( - T ...

TÉLÉVISION
   
Conv Colltve Entreprises techniques (Negociation d'une revalorisation des salaires minima)
Prestation de service pour la Télévision Négociations relatives à la revalorisation des salaires minima   Le Ma ...

Assedic
   
Mission Intermittence 2014(Assurance chomage : contribution aux travaux de mission de concertation "intermittence")
    Assurance-chômage Deuxième contribution du SNTPCT adressée & ...

   
Mission Intermittence 2014(Deuxieme contribution du SNTPCT - Mission de concertation)
        ASSURANCE - CHÔMAGE - MISSION DE CONCERTATION DEUXIEME ...