S.N.T.P.C.T.
Adhérent à Euro-MEI - Bruxelles
10 rue de Trétaigne 75018 Paris
Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de
la  Production  Cinématographique  et de  Télévision
Tél. 01 42 55 82 66
Télécopie 01 42 52 56 26


Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr
Syndicat professionnel fondé en 1937
– déclaré sous le N° 7564 –
représentativité du SNTPCT fixée en 2013 par les arrêtés du Ministère du Travail : Production cinématographique et de films publicitaires : 46.36 % / Production audiovisuelle : 32.87 % / Production de films d'animation : 39.71 %
Covid 19 (Les productions ne peuvent exiger des techniciens et des artistes qu ils se soumettent a des tests)






ÉPIDÉMIE DE COVID 19



sous format pdf



Exiger des tests de dépistage comme condition d’engagement


ou


Rompre l’engagement suite à un refus des techniciens et des artistes de s’y soumettre


alors qu’ils ne présentent aucun signe de la maladie


sont interdits et constituent des mesures discriminatoires



Les entreprises de production ne sont pas autorisées à organiser pour leur compte des campagnes de dépistage des artistes et techniciens concourant à la réalisation des films, moins encore à les contraindre collectivement de s’y soumettre.


Le protocole national Covid 19 paru le 31 août 2020 le confirme en ces termes :

« Des campagnes de dépistage peuvent être menées auprès des salariés sur décision des autorités sanitaires. En revanche, il n’est pas du rôle des entreprises d’organiser des campagnes de dépistage virologique pour leurs salariés. »



Ce que rappelle le guide de préconisation (page 17) établi conjointement par le CCHSCT de la production cinématographique et de films publicitaires et celui de la production audiovisuelle, et accessible sur le site du SNTPCT :

« Il est impossible pour un employeur de contraindre un salarié à faire un test. Les campagnes de dépistage organisées par les entreprises pour leurs salariés ne sont pas autorisées. »



Rappelons que seul le salarié prend la décision
, s’il a un doute pour lui-même, d’obtenir une prescription médicale afin d’effectuer un test de dépistage ou de saisir les services de santé au travail, en l’occurence le Centre Médical de la Bourse à cette fin, ceci dans le respect du secret médical.



De même, une demande effectuée par l’entreprise de production à titre individuel se heurte au fait qu’elle contrevient aux dispositions du code du travail protégeant les libertés individuelles et collectives du salarié (Art. L 1121-1), n’étant pas proportionnée au but recherché, et constitue, qui plus est lorsque la personne ne présente aucun signe de la maladie et de contagiosité, une discrimination à l’embauche au motif de son état de santé (Art. L. 1132-1).



Dès lors qu’un technicien ou un artiste présenterait les signes cliniques de la maladie lors d’un tournage, les autorités sanitaires doivent en être informées, ainsi que le CCHSCT de la production cinématographique ou le CCHSCT de la production audiovisuelle :

Les personnes ayant été en contact avec le malade et signalées aux autorités de santé comme telles peuvent, de leur propre initiative, effectuer un test après une période d’isolement de 7 jours, étant déclarées prioritaires.



En réalité, aucun dépistage, qui n’a qu’une valeur instantanée, ne saurait exonérer la responsabilité des productions d’assurer la sécurité sur les tournages et donc de mettre en place les dispositifs permettant notamment d’éviter l’apparition de foyers d’infection :

  • l’hygiène recommandée, notamment le lavage fréquent des mains,

  • la distanciation physique et, lorsqu’elle n’est pas praticable l’usage de masques,

  • et, dans les cas très particuliers où les artistes-interprètes sont à l’image, les situations de jeu où la distanciation n’est pas respectée sans port de masques ; ceux-ci remettant leurs masques une fois la prise de vues terminée.

Rupture de l’engagement à l’initiative du producteur :

Rappelons, dès lors qu’une production soumet l’engagement d’un technicien ou d’un artiste ne présentant pas les symptômes de la maladie à un dépistage au Covid 19 ou rompt son engagement pour cause de refus ou du fait qu’il ne serait pas en mesure de présenter les résultats d’un test,

qu’en vertu des dispositions de l’article 21 du titre II de la Convention collective :

« le producteur est tenu au paiement de l’intégralité des salaires correspondant à la date de la durée prévisionnelle fixée au contrat. »

Il en va de même pour la production audiovisuelle, les dispositions du code du travail et de la jurisprudence constante en la matière stipulant que la rupture prématurée du contrat du fait du producteur est sanctionnée par le versement au salarié de dommages-intérêts d’un montant au moins égal aux rémunérations que le salarié aurait perçues jusqu’au terme du contrat.

Ainsi, si une telle situation venait à survenir, saisissez l’inspection du travail et contactez le syndicat.

Paris, le 20 septembre 2020


_________________
LE SYNDICAT
   
Revue de presse(Une expression artistique a nulle autre pareille)
    ÉCRAN TOTAL, pour son numéro 1000 paraissant le 11 juin 2014, a décidé de demander à un certain nombre de personnalités, dont le Dél ...

CINÉMA PUBLICITÉ
   
Salaires(Salaires minima au 1er juillet 2019)
Convention collective de la Production cinématographique et et de film publicitaires Grilles des salaires minima des ouvriers ...

   
Texte de la convention(TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU 19 JANVIER 2012)
  CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE SIGNÉ LE 19 JANVIER ...

Réglem… CNC
   
Emploi(Tribune : mettre fin a l'expatriation economique du tournage des films d'initiative francaise)
    Texte sous format pdf   - où le financement des films est assuré par la France, Ce ...

PRODUCTION AUDIOVISUELLE
   
SALAIRES(Salaires minima conventionnels Production audiovisuelle au 1er aout 2018)
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE ► PRODUCTION DE FILMS DE TÉLÉVISION ► ...

TÉLÉVISION
   
Conv Colltve Entreprises techniques (Negociation d'une revalorisation des salaires minima)
Prestation de service pour la Télévision Négociations relatives à la revalorisation des salaires minima   Le Ma ...

RÉPONSES JURIDIQUES
   
Convention collective production cinema(Delivrance du decompte individuel)
 DEVENIR MEMBRE DU SNTPCT CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET DE FILMS PUBLICITAIRES& ...

   
Bulletins de paie(Bulletins de paie dematerialises)
 DEVENIR MEMBRE DU SNTPCT BULLETINS DE PAIE DÉMATÉRIALISÉS ? SOUS FORMAT PDF OUVRIERS, TECHNICIENS, ARTISTES, Une t ...

   
Jours feries(Paiement des jours feries chomes)
Aux ouvriers, aux techniciens, aux artistes, Pour information, vos droits : REPOS DES JOURS FÉRIÉS ? Texte sous format pdf ...

   
Journee de solidarite(Journee de solidarite 2019)
JOURNÉE DE SOLIDARITÉ pour les techniciens intermittents multi-employeurs ? Lire au format pdf La loi prévoit que ...

CINÉMA D’ANIMATION
   
Salaires(Salaires minima conventionnels Production de films animation a compter du 1er oct 2019)
Convention collective de la Production de films d’animation SALAIRES MINIMA GARANTIS applicables au 1er octobre 2019 ...

   
Lettres syndicales special animation(Lettres syndicales special animation)
            Production de films d’animation LA LETTRE SYNDICALE Numéros spéciaux animation   Spéc ...

Assedic
   
Negociations 2020(ANNEXE VIII : une reforme de la reglementation s impose en urgence)
COMMUNIQUÉ ANNEXE VIII DU RÈGLEMENT D’ASSURANCE CHÔMAGE : des réformes s’imposent en urgence afin de rétablir le versement d ...

   
Negociations 2017(L Annexe VIII doit etre renegociee)
   DEVENIR MEMBRE DU SNTPCT ASSEDIC - ANNEXE VIII L’Accord conclu en 2016 doit être renégocié    Bo ...