S.N.T.P.C.T.
Adhérent à Euro-MEI - Bruxelles
10 rue de Trétaigne 75018 Paris
Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de
la  Production  Cinématographique  et de  Télévision
Tél. 01 42 55 82 66
Télécopie 01 42 52 56 26


Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr
Syndicat professionnel fondé en 1937
– déclaré sous le N° 7564 –
représentativité du SNTPCT fixée en 2013 par les arrêtés du Ministère du Travail : Production cinématographique et de films publicitaires : 46.36 % / Production audiovisuelle : 32.87 % / Production de films d'animation : 39.71 %
Expatriation ou detachement (Copie du courrier que nous avons adresse le 12 avril 2011 a M. Eric Garandeau, President du CNC)

Communiqué

À propos de l’agrément au bénéfice du Fonds de soutien du film « la Soif noire », réalisé par Jean-Jacques ANNAUD et produit par la société Quinta Communications qui a eu recours à l’entremise d’une société tunisienne dite – producteur exécutif – pour salarier les ouvriers et techniciens résidents français dans le cadre de la législation sociale tunisienne.

À propos de l’octroi du bénéfice du Fonds de soutien aux Producteurs délégués français qui recourent à une société étrangère, dite « producteur exécutif », qu’ils substituent à eux-mêmes comme employeur pour salarier des techniciens et des ouvriers résidents français ou assimilés, ou résidents étrangers, qui collaborent à la réalisation du film, en étant placés sous pavillon social étranger.
Paris, le 6 mai 2011

Copie du courrier que nous avons adressé le 12 avril 2011 à M. Éric Garandeau, Président du CNC

Monsieur le Président,

Au cours de l’entretien que vous nous avez accordé, nous vous avons fait part de la nécessité de mettre en œuvre d’urgence les mesures réglementaires qu’il vous appartient de prendre afin de mettre un terme à la dérégulation de l’emploi et des conditions d’emploi des ouvriers et techniciens sur les films 100 % français et les films de coproduction internationale.

Il s’agit, dès lors que le tournage d’un film a lieu en tout ou partie à l’étranger, d’interdire au producteur délégué français d’avoir recours à une société étrangère qu’il substitue à lui-même, pour salarier des techniciens et des ouvriers français ou assimilésqui se trouvent exercer leur collaboration à la réalisation d’un film sous pavillon social étranger.

Cette situation permet :

Au vu de ces situations, nous vous avons demandé de décréter réglementairement que :

En substance, stipuler que :

En conclusion, nous vous avons demandé d’opposer un refus au bénéfice du Fonds de soutien pour toutes les entreprises de production qui présenteraient des demandes d’agrément dans les conditions décrites ci-dessus.

Il n’est pas acceptable que les producteurs délégués puissent bénéficier du Fonds de soutien de l’État français et, dans le même temps, puissent jouer et cumuler les effets de la concurrence sociale et fiscale qu’offrent certains pays étrangers.

Il est inacceptable et contraire à la lettre et à l’esprit du Code de l’industrie cinématographique et du dispositif de soutien financier de l’État que les emplois des ouvriers et des techniciens résidents français et assimilés puissent être ainsi délocalisés et que les sociétés de production qui les emploient bénéficient néanmoins du soutien de l’État, même si les points correspondant à ces emplois sont décomptés de la grille déterminant le montant du soutien accordé aux sociétés de production.

C’est là une situation contraire aux prioritésaffirmées du gouvernement français concernant la défense de l’emploi.

Indépendamment de ces mesures que nous vous avons demandé de prendre d’urgence, nous vous avons demandé d’organiser une ou plusieurs réunions de travail sous votre tutelle, avec les Syndicats de producteurs, les Représentants des industries techniques et les Syndicats de salariés siégeant à la Commission d’agrément, afin d’examiner la réforme d’un certain nombre de dispositions du décret n°99-130 du 24 février 1999 et des modifications réglementaires induites par la réforme du Code de l’Industrie cinématographique sur la base des propositions dont nous vous avons fait part  et que nous avions détaillées lors d’une conférence de presse que nous avons tenue l’année dernière à Cannes.

Il s’agit, après plus de dix ans d’application, de tirer des enseignements des effets négatifs des textes actuellement en vigueur, et d’examiner les mesures à prendre pour corriger ces effets pervers concernant l’emploi des ouvriers et techniciens, dans l’intérêt du Cinéma français et de notre industrie de production.

Nous vous remercions de votre attention, et dans l’attente des suites que vous donnerez à notre courrier, veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les plus cordiales.

Pour la Présidence,

Par délégation,

Stéphane POZDEREC.

 (1) Dans le cas où le lieu de tournage d’un film 100 % français a lieu sur un territoire étranger, le producteur délégué peut, complémentairement à l’équipe française de réalisation du film - techniciens - ouvriers de tournage – ouvriers de construction de décors –, avoir recours à l’engagement de salariés locaux pour ce qui concerne la régie, l’aménagement de décors, le gardiennage, la conduite des véhicules.

 

 

LE SYNDICAT
   
Revue de presse(Une expression artistique a nulle autre pareille)
    ÉCRAN TOTAL, pour son numéro 1000 paraissant le 11 juin 2014, a décidé de demander à un certain nombre de personnalités, dont le Dél ...

   
Assemblee generale(Resume du programme revendicatif et d action)
    RÉSUMÉ DU PROGRAMME REVENDICATIF ET D’ACTION Adopté à l’unanimité par l’ ...

   
Assemblee generale(Rapport moral)
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 23 MARS 2013 RAPPORT MORAL LE SYNDICAT : 76 ANS D’EXISTENCE ET D’ACTION&he ...

CINÉMA PUBLICITÉ
   
Salaires(Salaires minima au 1er janvier 2016 ?)
      CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE ET DE FILMS ...

   
Texte de la convention(TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE DU 19 JANVIER 2012)
  CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (TEXTE DE LA CONVENTION COLLECTIVE SIGNÉ LE 19 JANVIER ...

Réglem… CNC
   
Emploi(UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI )
      Communiqué UNE EXIGENCE POUR SAUVEGARDER L'EMPLOI DANS LA PRODUCTION DES FILMS FRA ...

   
Emploi(Tribune : mettre fin a l'expatriation economique du tournage des films d'initiative francaise)
    Texte sous format pdf   - où le financement des films est assuré par la France, Ce ...

PRODUCTION AUDIOVISUELLE
   
SALAIRES(Les salaires minima conventionnels)
        CONVENTION COLLECTIVE DE LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE TÉL&Eacu ...

TÉLÉVISION
   
Conv Colltve Entreprises techniques (Negociation d'une revalorisation des salaires minima)
Prestation de service pour la Télévision Négociations relatives à la revalorisation des salaires minima   Le Ma ...

Assedic
   
Mission Intermittence 2014(Assurance chomage : contribution aux travaux de mission de concertation "intermittence")
    Assurance-chômage Deuxième contribution du SNTPCT adressée & ...

   
Mission Intermittence 2014(Deuxieme contribution du SNTPCT - Mission de concertation)
        ASSURANCE - CHÔMAGE - MISSION DE CONCERTATION DEUXIEME ...